Les deux-roues est un moyen de transport pratique et économique qui vous permet de vous déplacer librement. Comme la voiture, il vous permet d’aller partout et d’arriver à l’heure. Cependant, la conduite de ce type de véhicule peut être dangereuse. Comment conduire correctement un scooter électrique ou une moto électrique ? Pour utiliser ce véhicule 100% pratique, certaines réglementations doivent être respectées. Mais ce n’est pas tout, vous devez également choisir le bon scooter ou la bonne moto électrique avec de bonnes performances. Veuillez noter que les e-scooters à faible puissance peuvent souvent provoquer des accidents. Lire la suite. 

Scooters électriques ou vélos électriques – que choisir ?

Les scooters électriques sont disponibles en plusieurs modèles. Une bonne formation vous aidera à faire le bon choix. Prix, design, marque et puissance ……. Il suffit de prendre en compte ces points et vous trouverez le deux-roues qui vous convient.

N’oubliez pas que la puissance de la trottinette électrique est un critère essentiel. Il existe sur le marché des scooters électriques et des motos électriques de 50 à 125 cm3. Plusieurs facteurs distinguent ces deux catégories : les e-scooters de 50 cm3 peuvent se déplacer à une vitesse de 45 km/h maximum. La puissance peut atteindre 4 kW ; les scooters électriques de 125 cc sont des modèles plus puissants et plus rapides.

Ai-je besoin d’un permis pour conduire un scooter ou une moto électrique ?

Pour conduire un scooter ou une moto électrique, vous devez suivre une formation dans une auto-école pour avoir un permis de conduire. En effet, les conducteurs de ces véhicules doivent être titulaires d’un permis de catégorie A ; il convient de noter qu’il existe plusieurs types de permis pour conduire des scooters de catégorie A

Permis AM (ancien BSR) : permet au conducteur de conduire un cyclomoteur ou une voiture électrique d’une puissance inférieure à 4000 W. Si vous avez acheté un scooter électrique de 50 cm3, vous aurez besoin d’un permis AM (BSR) pour conduire ce véhicule.

Permis B : vous permet de conduire un scooter électrique de 125 cm3. Les motocyclettes d’une puissance supérieure à 4 kW nécessitent un permis B.

Permis A1 : disponible dès l’âge de 16 ans, il permet de conduire un scooter ou une voiture électrique d’une puissance de 4 000 watts.

Il convient de noter que vous devez suivre une formation dans une auto-école et passer un examen. Ces étapes doivent être suivies pour obtenir un brevet de conduire un scooter électrique.

Quelles sont les règles pour conduire un scooter électrique en toute sécurité ?

Pour conduire un scooter électrique en toute sécurité, vous devez souscrire une assurance auto et respecter un certain nombre de règles routière. L’une d’entre elles, à ne pas négliger, est l’utilisation de l’équipement du scooter. En fait, vous avez besoin de divers accessoires pour conduire correctement votre cyclomoteur. Pour réduire le risque d’accident, les motocyclistes doivent porter des gants et des casques conformes aux normes de l’assurance. En effet, ces équipements doivent porter le marquage CE ou NF.

Avant d’entrer et de sortir, les conducteurs doivent suivre une formation concernant la circulation routière. Cela s’applique également aux conducteurs de motos électriques de 50 cmc ou 125 cmc. Respectez les indicateurs de direction et les priorités, et suivez les panneaux de signalisation et les feux de circulation.